Le CNU(Club Numérique Universitaire)

Dans le cadre du «Plan Triennal Spécial Jeunes» prescrit le 10 février 2016, par le président de la république du Cameroun S.E. Paul BIYA, le Ministre de l’enseignement supérieur, Jacques FAME NDONGO, procède le 27 juillet 2016 à Yaoundé, avec la société chinoise Sichuan Télécom Construction Engineering Co. Ltd, à la signature d’une convention dénommée, «e-national higher education». Elle est destinée à généraliser l’usage des TIC aux étudiants camerounais. Cette initiative ponctuelle a pour objectif de mettre à la disposition de 500 000 étudiants camerounais, des outils informatiques appropriés pour leur arrimage à l’économie numérique universitaire. Au-delà de vouloir booster l’économie numérique du pays, elle vise entre autre à renforcer l’efficacité productive de la main d’œuvre potentielle du pays qui s’apparient déjà difficilement au marché du travail.

Cette annonce, si elle a été accueillie avec satisfaction par la population cible, a tout de même fait l’objet de beaucoup de controverse et dont la principale a été la méconnaissance et surtout l’utilisation sous-optimale de l’outil informatique par les jeunes étudiants. D’après nos sondages, les manipulations de base d’un ordinateur (connaissance des suites bureautiques) feraient encore défaut à près de 68,7% d’étudiants Camerounais tandis que pour d’autres (les plus aptes), ils ne maîtrisaient pas encore les options avancées élémentaires (logiciels adaptés à leur cadre d’étude).

Il est donc important de rappeler que le CLUB NUMERIQUE UNIVERSITAIRE (CNU) démembrement du  programme de Bourse Panafricaine dont la plateforme institutionnelle pour le compte du  Cameroun est le Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC), et la caution technique de l’incubateur – Open Space KUM LAB est un programme déployer dans la zone Afrique Centrale par l’Organisation Enfant Sans Frontière (ESAF) via sa cellule de déploiement et de planification générale le FIADIT(Fédération des instituts et entreprises panafricaine pour le développement de l’économie numérique et des technologies innovantes).

Il s’agit d’une bourse sous régionale pour l’étude des domaines de l’économie numérique et des technologies innovantes; des logiciels de métiers destinés à la formation de la jeunesse Camerounaise et étrangère, cherchant à  rapprocher celle-ci au monde professionnel; la rendre directement apte et compétitive face aux grands défis du marché de l’emploi et, éventuellement faire éclore cette capacité à créer et innover en s’inspirant des nouvelles technologies qui semblent être encore latentes pour notre jeunesse.

Les bourses ne sont octroyées exclusivement que par les responsables de l’ONG ESAF et du Conseil National de la Jeunesse. Après réception d’une bourse, l’étudiant devra remplir la fiche de réception et la signer pour authentification. Aucune autre voie d’obtention n’est envisagée. Le programme rejette toutes responsabilités à ceux des étudiants qui se feront arnaqués, le programme étant gratuit. Il est à noter que chaque étudiant devra s’acquitter des frais de badge pour son identification qui est de 2000 FCFA et de la documentation ainsi que de son KIT de formation (celui-ci peut soit l’acheter auprès de la cabine technique du programme ou alors où il trouvera meilleure prix. Dans ce cas d’exception, les frais à débourser (7900 FCFA au plus) doivent se faire uniquement auprès de l’agent comptable du programme ; aucune autre possibilité n’est envisageable. L’octroi de la bourse se fait sans aucune condition autre que celles suscitées et ne saurait en aucun cas faire l’objet d’un chantage ou d’une négociation d’aucune nature.

I- Déroulement de la formation boursière

  • Les bénéficiaires des bourses pourront suivre leurs formations dans un de nos sites dans la ville de Dschang, Yaoundé, Douala, SOA…mais plus précisément dans une des salles mises à notre disposition par les responsables de l’UNIVERSITÉ pour la session 1, par ailleurs il est possible de faire un transfert de ville pour la session 2 qui se déroulera pendant les grandes vacances.
  • La formation se fera en anglais et/ou en français selon le choix du boursier
  • Les formations sont réparties annuellement par session de formation et se tiendront en principe à la fin de chaque trimestre (pour les Universités privées) et semestre (pour les Universités publiques)
  • Chaque session de formation s’étend sur une période de 2 semaines, avec un maximum de 48 heures de formation,

 

II- Conditions d’obtention de la bourse

La bourse panafricaine est un programme pratique et adaptée au contexte professionnel des pays de la zone CEMAC. Placée à cette hauteur, elle est octroyée aux élèves et étudiants méritants sans discrimination de quelques formes que ce soit. Elle peut être octroyée à tous les élèves et étudiants nationaux ou étrangers qui remplissent les conditions suivantes :

  • Être inscrit pour l’année en cours dans un établissement partenaire
  • Montrer son intéressement au programme
  • Réussir au test de sélection à l’entretien

III- Comment entrer en possession de la bourse ?

 PREMIÈRE ÉTAPE : LA PRÉSÉLECTION

Lorsqu’un étudiant remplit toutes les conditions citées plus haut, il est en ce moment admissible au programme de bourse. Le programme ne pouvant pas en une session prendre en compte l’ensemble des candidats,  une autre sélection doit être faite, cette fois-ci pour retenir les plus méritants. A cet effet, les candidats admissibles doivent constituer les dossiers suivants :

  • Photocopie de la carte nationale d’identité,
  • Photocopie d’un des reçus de paiement des droits universitaires de l’année en cours,
  • Photocopie du dernier diplôme (bac pour le niveau 1, relevés de notes pour les autres niveaux ou équivalents)

 DEUXIÈME ÉTAPE : LA SÉLECTION

Après avoir examiné le dossier du demandeur, une commission est chargée de sélectionner les meilleurs étudiants d’après les critères cités plus haut, le boursier sera notifié par tous les moyens de communications dont dispose le programme.

IV- Nombre de places par session

La bourse panafricaine prévoit accueillir pour le compte de l’année 2017-2018, 2500 boursiers en 02 sessions de formation.

V- Quelques avantages liés au programme

  • La formation est sanctionnée d’une attestation délivrée par le programme ;
  • Les boursiers bénéficieront d’une réduction des prix sur tous les manuels universitaires achetés dans les entreprises partenaires au programme sur simple présentation de leur badge
  • Une prise en charge annuelle et un suivi professionnel pour les meilleurs de chaque catégorie
  • Le programme organise des visites d’entreprises permettant ainsi de familiariser les étudiants au monde professionnel
  • Le programme encourage les projets jeunes et aide ceux-ci dans le montage et le suivi d’un plan d’affaire ainsi que la création et la gestion d’une entreprise (rappelons que les étudiants sont pris en groupe d’au moins 03 par projet)
  • Le programme forme et recrute les étudiants de l’Université, qui occuperont les fonctions d’encadreurs pour les sessions suivantes

VI- Coût de la formation

Il est a noté que les formations que nous offrons aux étudiants coutent sur le marché entre   100 000 et 250 000 FCFA, ce que le CNJC et ses partenaires jugent extrêmement coûteux pour  la jeunesse estudiantine, de ce fait la participation au programme de bourse panafricaine est gratuite, les seuls frais a déboursés par l’étudiant sont ceux relatifs :

  • Aux frais d’enrôlement, d’identification et badges : 2000 FCFA
  • Aux frais de kits de formation : 7900 FCFA

NB : le kit de formation est un package numérique sous support USB, CD ou DVD contenant l’ensemble des logiciels et la documentation accompagnant la formation du boursier.

Le boursier se doit d’être discipliné ; assidu et responsable durant tout le processus d’attribution de la bourse sous peine d’être définitivement exclu du processus

LES LOGICIELS ET DOMAINES DE FORMATIONS

 

DOMAINES SOUS DOMAINES MODULES
LOGICIELS DE BASE Technique de base d’utilisation d’un Ordinateur * Windows

* Linux

* Unix

Technique de maintenance classique * Hardware

* Software

SUITE BUREAUTIQUE ET LOGICIELS INTERMÉDIAIRE Secrétariat bureautique sous Microsoft office * Word

* Power point

* Excel

* Access

* InfoPath designer

* InfoPath filler

* OneNote

Secretariat bureautique sous open office.org * Calc

* Writen

Maintenance informatique * Hardware

* Software

* Pdf Convertor

* Synstrans

Internet * Moteur de recherche

* Environnement internet

LOGICIELS D’INGÉNIERIE Génie civil * Autocad 2D ; 3D

* Archicad ;

* Autocad civil

* Architecture

Génie électrique * Autocad 2D ; 3D

* Autocad

* Electrical

* Matlab

* Schemaplic

* Proteus

* Xrelais

* Dialux

Génie mécanique * Autocad 2D ; 3D

* Catia

* Ansys

GESTION ET FACTURATION Gestion * SAAGE SAARI

* BP

Facturation * Free devis Facture

* Gestans

STATISTIQUE * STATA

* E-views

* R

* SPSS

CARTOGRAPHIE ET TELEDETECTION * QGIS

* ARCGIS

* ENVI

INFOGRAPHIE ET MULTIMÉDIA * PHOTOSHOP

* COREL DRAW

OFFICINE * Pharmaland

* Officeland

TÉLÉ ET RÉSEAUX INFORMATIQUE * Conception et implémentation de réseaux locaux
PROGRAMMATION ET DÉVELOPPEMENT WEB * Notion d’algorithme et base de données

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *